La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

L'association ICI est un lieu de curiosités, de questionnements, de pratiques artistiques et invite à la biodiversité de la pensée.

ICI est une association sous la loi 1901 
qui a pour objectif de promouvoir l'interculturalité par la création.


Evènements

Expositions

Conférences

Mai 2017 - Août 2017

La France pour vous

         quelles VALEURS ?

 

un été à avignonun été à avignon

    Mai 2016

    L'empreinte du rêve - Art aborigène

     Lire la suite…


16/11/2015

 Journée Internationale de la Tolérance au Lycée Jean Vilar…

Exposition des travaux à la médiathèque de Villeneuve lez Avignon.

Lire la suite

peinture sur toile

 

 

 

10/12/2015

Le dialogue interculturel créatif comme  vecteur de la  tolérance

La Journée Internationale de la Tolérance a habituellement pour objectif de sensibiliser sur les dérives de la nature humaine : guerre, exclusion sociale, esclavage, racisme… Ces dérives s’appuient sur la différence de l’autre et la non-compréhension.

Pourtant, la différence de l’autre est le terreau même à partir duquel jaillit la rencontre de la singularité de chacun voire même certaines complémentarités.

En ce sens la compréhension, l’appréhension de l’interculturalité par l’expression artistique engendre un dialogue interculturel créatif. L’art ayant comme vertu l’abolition des frontières et l’universalité…

À titre d’exemple, nous citerons l’établissement Cours Sainte Marie de Hann de Dakar, exemplaire dans sa démarche d’éducation à la paix (premier établissement scolaire à recevoir le Prix UNESCO de l’éducation pour la paix en 1991).

http://www.mariste.sn/

Conférence présentée par Virginie DUGENET, formatrice en Sciences de l’Education sur le Fait religieux et l’interculturalité ; enseignante en Arts Appliqués.

FORMATIONS

Les formations proposées s'adressent aux professionnels encadrants des enfants et adolescents qui interviennent dans un cadre scolaire et/ou hors scolaire.

Les formations ont pour objectifs :

        - de répondre à une problématique de sens, de quête de sens chez les enfants et             

        adolescents

         - de répondre à des problématiques de cohésion sociale, d'insertion, de décrochage

        scolaire, comportementale, culturelle.

        - d'approfondir les programmes par une voie transversale et transdisciplinaire    

        - d'enrichir les connaissances des encadrants en termes de Fait Religieux (module 1) 

et d'Interculturalité (module 2)

 

Le module 1Entrer dans l’intelligence du FAIT RELIGIEUX pour répondre aux CRISES IDENTITAIRES, à la VIOLENCE et à la discriminationse déroule en une journée magistrale et deux ateliers "pratiques" d'une demi journée chacun.

Le module 2Entrer dans l’intelligence du FAIT RELIGIEUX  pour une prévention de la radicalisationse déroule en une journée magistrale et deux ateliers "pratiques" d'une demi journée chacun.

Le module 3  "FAIT RELIGIEUX et INTERCULTURALITÉse déroule en une journée magistrale.

 

 

module 1 

 

Entrer dans l’intelligence du fait religieux

pour répondre aux crises identitaires,

à la violence et à la discrimination

 

 

I/ Qu’est-ce que le fait religieux dans le cadre de la laïcité ?

 

Le mot “ laïcité ”, dont une valeur fondamentale est le vivre ensemble, implique la question religieuse.

Mais pouvons-nous parler de religion dans le cadre républicain ?

 

Pouvons nous faire fi de la question religieuse en cas de crises identitaires, qui convoque fondamentalement l'être au monde de l'adolescent ? La quête de sens, les croyances de l'adolescent sont fortes, elles subissent de nombreuses questions, si elles ne sont pas prises en charge elles tournent à l'incompréhension (discrimination de soi et de l'autre), à la violence (force de vie et force destructrice d'un déjà-là à repenser voire bannir). 

 

En quoi et pourquoi entrer dans l’intelligence du fait religieux est un outil majeur face aux crises identitaires, à la discrimination et à la violence ?

 

Le “fait religieux” n’est pas le religieux. Nous distinguerons en rigueur de termes :

    - le “fait religieux” du “religieux”,

    - le “culturel” du “cultuel”.

 

II / Structures symboliques et imaginaire chez les adolescents

 

Quelle est la psychologie de nos jeunes et leurs sentiments religieux ou leur “religiosité” ? 

Qu'est ce que la spiritualité sauvage ? Qu'est ce que la Me Me Me generation ? Comment les adolescents passent-ils de l'étape d'enfant à adolescent ? Quels sont leur être au monde ? Quels sont leurs codes ? Quel est leur sens à la vie ?

 

III / Perspectives et ouvertures

 

 

module 1.2

 

Comment sortir d’une crise identitaire,

de comportements discriminatoires et violents 

auprès des enfants et des adolescents ?

 

• Les enfants sont rapidement les futurs adolescents. En terme de prévention, les enjeux majeurs se jouent à cet âge. L’enfance silencieuse, sans rebellion est le terreau des crises identitaires à l’adolescence.

Quel est le rapport au monde des enfants ? 

Le passage de l’enfance à l’adolescence s’opère de quelle manière, quelle rupture meut l’individu ?

Dans ce module, il s’agit autant de comprendre le mode d’être de l’enfant que les fondamentaux de la nature humaine.

 

• Deux notions majeures sont abordées : comment rentrer en dialogue avec les adolescents ?

Quels sont leurs codes, leurs croyances ?

Que signifie leur “quête de sens ” ? Que signifie crise identitaire et crise existentielle ?

Dans le module 1.1 ont été abordées les notions d’imaginaire et de spiritualité sauvage, dans le module 1.2 nous exposerons comment apporter du sens aux adolescents afin de “re-contruire” voire “ré-orienter” leur imaginaire fondement de leur identité.

 

Nous aborderons la pédagogie du détour, le culte de la perfection et la notion d’enracinement identitaire.

 

 

 

module 2 

Entrer dans l’intelligence du fait religieux

pour une prévention de la radicalisation

 

I/ Qu’est-ce que le fait religieux dans le cadre de la laïcité ?

Le mot “ laïcité ”, dont une valeur fondamentale est le vivre ensemble, implique la question religieuse.

 

Mais pouvons-nous parler de religion dans le cadre républicain ?

Pouvons nous faire fi de la question religieuse dans le cadre de la prévention de la radicalisation et spécifiquement de l’islamisation de la radicalisation ?

En quoi et pourquoi entrer dans l’intelligence du fait religieux est un outil majeur face au radicalisme ?

Le “fait religieux” n’est pas le religieux. Nous distinguerons en rigueur de termes :

    - le “fait religieux” du “religieux”,

    - le “culturel” du “cultuel”.

 

II / Structures symboliques et imaginaire chez les adolescents

 

Un état des lieux permettra de dresser de manière critique et avec  discernement la question de la prévention de la radicalisation dans son islamisation.

Dans ce contexte, quelle est la psychologie de nos jeunes et leurs sentiments religieux ou leur “religiosité” ?

Pour répondre à cette question, nous nous déploierons dans l’imaginaire des radicaux pour en comprendre le sens.

 

III/ En quoi et pourquoi est-il nécessaire d’intégrer le Fait Religieux ?

    Des enjeux pour DIALOGUER et pour sortir des CONFUSIONS : distinguer enseignement religieux  et enseignements des faits religieux

Quel est le mode opératoire de rabatteurs ?

Comment procède t-il ? Comment capte t-il les jeunes filles et garçons et surtout POURQUOI ?

 

Qu'est ce que la spiritualité sauvage ? Qu'est ce que la Me Me Me generation ?

Quelle promesse est offerte ?

Quelle séduction religieuse est proposée ? S’agit-il d’une “conversion” religieuse ? L’approche radicale correspond à quel besoin chez le jeune ou quelle psychologie ? Quel lien ont-ils avec la mort ?

Et finalement, en quoi et pourquoi le radicalisme est moderne et contemporain alors qu’il s’agit d’une position radicale qui par définition est un retour aux sources ?

 

IV / Perspectives et ouvertures

 

 

 

module 2.2

Comment sortir d’une pensée radicale en terme

de prévention auprès des enfants et des adolescents ?

• Les enfants sont rapidement les futurs adolescents. En terme de prévention, les enjeux majeurs se jouent à cet âge. L’enfance silencieuse, sans rebellion, sans crise identitaire est le terreau des endoctrinements à l’adolescence.

Quel est le rapport au monde des enfants ? Comment s’imprègnent-ils des informations médiatiques qu’ils reçoivent notamment en terme de terrorisme ?…

Le passage de l’enfance à l’adolescence s’opère de quelle manière, quelle rupture meut l’individu ?

Dans ce module, il s’agit autant de comprendre le mode d’être de l’enfant que les fondamentaux de la nature humaine.

 

• Deux notions majeures sont abordées : comment rentrer en dialogue avec les adolescents ?

Quels sont leurs codes, leurs croyances ?

Que signifie leur “quête de sens ” ? Que signifie crise identitaire et crise existentielle ?

Dans le module 1.1 ont été abordées les notions d’imaginaire et de

spiritualité sauvage, dans le module 1.2 nous exposerons comment apporter du sens aux adolescents afin de “re-contruire” voire “ré-orienter” leur imaginaire fondement de leur identité.

Nous aborderons la pédagogie du détour, le culte de la perfection et la notion d’enracinement identitaire.

 

 

 

 

module 3

 

FAIT RELIGIEUX et INTERCULTURALITÉ

 

Peut-on parler d’UN Islam ? Peut-on parler d’UN christianisme ?…

                                Comment distinguer l’Islam chiite de l’Islam sunnite ?

Le christianisme oriental déploie t-il les mêmes codes que le christianisme occidental ?

                Qu’est ce qui différencie les monothéismes des polythéismes ?

Quelle est la place des traditions ? En Afrique, un Islam né dans une tradition animiste trouve t-il les mêmes interprétations qu’un Islam né en Inde ?

                    Les croyances traditionnelles sont-elles des religions ?

Qu’est ce qu’une religion ? Qu’est ce qu’une croyance ? Qu’est ce que la spiritualité ?…

 

-> La formation Fait Religieux et Interculturalité a pour objectif de donner des outils clairs et précis sur la connaissance des différentes religions et croyances.

Connaître les différentes religions, leur contexte culturel et environnemental, est un outil précieux

pour être décomplexé sur ces questions parfois brûlantes.

 

-> Pourquoi étudier le fait religieux et l’interculturalité ?

Les croyances religieuses, les croyances populaires, les traditions sont ce qui constitue l’homme. L’homme athée a des croyances (ne serait-ce que dans le fait que Dieu n’existe pas).

Dans le cadre d’une France ouverte à tous, dont une valeur principale et fondamentale est le vivre ensemble, il semble nécessaire de connaître ce qui meut l’autre.

Les adolescents sont habités par des croyances qui peuvent déstabiliser : croyances flottantes, synchrétisme googelatoire, spiritualité sauvage.

Tant de notions qu’il faut aborder avec eux afin de répondre à leur quête de sens.

 

-> Métissages culturels et initiation à l'interculturel

    > les grandes notions de l'interculturalité 

    > confronter les codes, langages, rapports au monde

    > chercher les enrichissements mutuels